Injections de Concentré Plaquettaire
dans votre clinique Asclepios

Prestation icp

PRINCIPE DE L'INJECTION DE CONCENTRÉ PLAQUETTAIRE :

L’utilisation d’extraits plaquettaires est documentée en médecine depuis de nombreuses années, notamment dans le domaine de la médecine du sport, afin d’assurer la régénération localisée des tendons, ligaments, cartilages et fibres musculaires. Dans le cadre du traitement de la calvitie, domaine de prédilection de la Clinique ASCLEPIOS, l’injection de plaquettes dans le cuir cheveu possède des facultés régénératrices et réparatrices sur le cheveu, en permettant la libération locale de facteurs de croissance par l’organisme. Il en résulte un cheveu plus sain et plus résistant à la chute.

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE :

La séance d'ICP débute par un prélèvement sanguin classique réalisé dans nos locaux, prélèvement qui sera centrifugé dans la foulée pendant 5 minutes. Cela permet d’isoler le précieux plasma. Ce dernier sera ensuite réinjecté dans le cuir chevelu du patient. La zone d’injection correspond à l’ensemble du haut du crâne, de la ligne frontale à l’arrière du crâne. Le temps d’injection est d’environ 1 minute. Le patient peut ressentir un léger inconfort pendant la séance, qui disparait aussitôt la séance terminée.

QUELS SONT LES PATIENTS CONCERNES PAR LES ICP?

Ce traitement de médecine régénérative est avant tout destiné à tous les patients souffrant d’alopécie, et notamment la plus connue d’entre elles, l’alopécie androgénique. L’injection de concentré plaquettaire doit en amont avoir été précédée d’un bilan sanguin à visée diagnostic, permettant de déterminer la cause de l’alopécie, notamment si cette dernière présente une composante hormonale. C’est tout l’intérêt d’une consultation médicale initiale, laquelle permettra d’identifier les patients répondeurs au traitement par ICP. L'ICP est un matériau totalement biocompatible, puisqu’extrait du corps du patient lui-même. A noter que ce traitement n’est efficace que sur les zones du cuir chevelu encore pourvues d’une densité capillaire même minime: les zones glabres sans cheveux résiduels ne pourront bénéficier des effets de l'ICP.

DE COMBIEN DE SEANCES LE PATIENT VA-T’IL AVOIR BESOIN?

Le protocole le plus communément admis est la nécessité de réalisation de 3 séances plus ou moins rapprochées, c’est-à-dire espacées de 3 à 4 semaines. Ensuite, un entretien d’1 à 2 séances sur l’année est recommandé. L'ICP agit également comme un formidable potentialisateur de résultats pour les greffes capillaires: dans ce contexte, on préconise la réalisation de 3 séances d'ICP dans les 3 semaines précédant la greffe de cheveux, puis 2 séances 1 mois après la greffe, permettant également de revoir le patient à cette occasion.

ET QUELS RESULTATS PEUT-ON ESPERER DE L'ICP?

Les résultats de l'ICP sont très prometteurs, et font de ce traitement la principale solution actuelle à la perte de densité capillaire. Le bénéficie observable dès la première séance est un ralentissement considérable de la perte de cheveux. Le deuxième effet est une amélioration de la qualité du cheveu, lequel devient plus épais et résistant: cet effet s’observe toutefois plusieurs semaines après le traitement, ce dernier agissant à partir de la racine du cheveu. Plusieurs études cliniques hospitalières sur les bienfaits de l'ICP ont été réalisées à ce jours, résumées à travers ces questions fréquentes.

SUITES :

La reprise d’une activité sociale et professionnelle est possible dès la fin de la séance. Le patient peut ressentir une sensibilité diffuse au niveau du cuir chevelu pendant 24 heures. On peut également observer quelques rougeurs sur le site d’injection, lesquelles disparaissent dans l’heure suivant le traitement.

CONTRE-INDICATIONS :


  • • Présence d’un cuir chevelu siège de lésions traumatiques, infectieuses, dermatologiques.
  • • Les maladies du sang.
  • • Un taux de plaquettes anormalement bas (thrombocytopénie).
  • • Les traitements influant sur la fluidité du sang (aspirine, anticoagulants).
  • • Tout état infectieux en cours.

TARIFS TTC :

  • • Séance à l’unité : 300€
  • • Forfait de 3 séances : 700€
  • • Forfait de 5 séances : 900€

QUESTIONS FRÉQUENTES :

L'ICP est-il à l'origine d'une augmentation de la densité capillaire ?

Oui. Cette augmentation a été démontrée scientifiquement suite à un traitement initial par ICP d'une injection mensuelle pendant 3 mois. La densité capillaire mesurée par Trichoscan est passée en moyenne de 12 à 45 cheveux/cm2 en fonction des études.

Quelle augmentation peut-on attendre ?

Une augmentation de 10 à 20%. L'étude d'Uebel & collègues datant de 2006 a décrit un rendement capillaire supérieur de 15% en densité d'unités folliculaires dans les zones prétraitées avec des ICP par rapport aux contrôles.

Un ralentissement de la chute des cheveux ?

Oui. La perte de cheveux a été évaluée dans des études par le test de traction qui s'est révélé négatif chez plus de 95% des patients après au moins 3 séances d'ICP.

Une augmentation de l'épaisseur des cheveux ?

Oui. Dans l'étude de Kang et al, le diamètre des cheveux a augmenté en moyenne de 31,3% 3mois après la première session d'injection et de 46,4% 3 mois après la seconde session d'injection.

La création de nouveaux follicules ?

L'ICP ne remplace pas la greffe capillaire. Les facteurs de croissance de l'ICP agissent sur les cellules souches présentes dans la zone du bulbe des follicules, ce qui entraîne une néovascularisation et une néo folliculogenèse donc qui favorise la repousse. Ils peuvent améliorer la prise des greffes mais l'ICP ne peut pas créer de nouveaux follicules sur une peau glabres. Il n'est pas rare de voir de nouveaux cheveux pousser dans une zone traitée mais déjà fournie en bulbe capillaire. Donc nous préférons dire que l'ICP ne permet pas la création de nouveaux cheveux.

Y'a-t-il des effets secondaires ?

Minimes à inexistants. La procédure d'ICP est une intervention relativement efficace et sûre avec des effets indésirables minimes, notamment une douleur temporaire et tolérable pendant le traitement, des maux de tête légers qui peuvent régresser, des démangeaisons minimes.

Quel est le protocole ?

Trois séances à 1 mois d'intervalle en traitement d'attaque puis deux séances par an à vie. L'ICP est recommandé comme traitement adjuvant et les patients sont encouragés à poursuivre les traitements topiques (p. ex. minoxidil) parce que l'ICP ne supprime pas la composante hormonale de l'alopécie androgénique. L'ICP peut également être utilisé pendant et après la greffe capillaire pour améliorer le rendement de la prise de greffe et maintenir la survie des greffons.

Merci au Pr. Barbara HERSANT de Paris pour l'ensemble de ces résultats.

Une question ? Contactez-nous!

Une exclusivité Asclepios

La E-consultation, une procédure moderne , simple et sécurisée qui permet désormais de réaliser une consultation esthétique depuis votre domicile sans avoir besoin de vous déplacer directement à la clinique.

e-consultation cliquez sur l'icone

Que disent les clients...